Accueil
La boutique
Liens
Accès
Mentions
légales
nous
écrire
   
   
Des serviettes faites maison pour une cuisine faite maison

En février, Annie Devaux, responsable de la boutique de l'atelier-musée du textile de Bolbec, est venue livrer une commande particulière au restaurant le Douanier Rousseau, 16 rue de la République à Bolbec. Il s'agit de 200 serviettes en "petits carreaux normands" rouges et blanches, confectionnées par les couturières bénévoles de l'association, et qui vont venir agrémenter les tables de M. et Mme Michel Léger. L'association "Bolbec, au fil de la mémoire" s'attache en effet à faire revivre les tissus qui étaient fabriqués autrefois et qui furent les fleurons de la production bolbécaise.

 

 

 

Encore un sauvetage !

Avec la réouverture du site de vente en ligne de notre antiquaire américaine (Son magasin situé à Charlottesville était fermé depuis le mois d'août 2017 à cause d'un incendie due aux émeutes), nous avons pu reprendre le sauvetage des toiles de Bolbec du XIXe siècle. C'est ainsi qu'en fin de ce mois de février 2018, est arrivée des États-Unis, cette toile imprimée, intitulée "le solitaire au pont du torrent", signé Marius Rollet, graveur bolbécais.

 

 

 

Journées Européennes des métiers d'art

Pour ces deux journées du 7 et 8 avril, 66 personnes enregistrées, très satisfaites de leur passage à l'atelier-musée, si l'on en croit les commentaires qu'elles ont laissés sur notre Livre d'Or. Autre point positif pour nous : la belle prestation de notre jeune bolbécais salarié Julien, capable maintenant de faire seul la visite guidée complète.

 

 

Le mouchoir de Marguerite

"Marguerite était le prénom de ma charismatique grand-mère paternelle. Elle était la descendante d'une lignée de tisseurs Cauchois visionnaires dans leur approche sociale du travail, établis à Bolbec. Un musée célèbre toujours la mémoire de cette aventure industrielle et humaine entre Le habitants de la ville de Bolbec et ma famille.J'ai dessiné ce foulard de coton en pensant à Marguerite de Castelbajac, née Desgenetais,à mon père,à ma sœur Anne et à tous ceux et celles qui ont travaillés dans ces usines,il sera bientôt disponible au musée vivant.je tenais à rendre hommage à ceux qui entretiennent la flamme de ces souvenirs émouvants."

C'est ces termes qu'emploie Jean-Charles de Castelbajac sur son site Instagram pour nous envoyer le dessin de ce mouchoir qu'il nous avait promis lors de sa venue à Bolbec.

 

 

 

 

Pierres en lumières- Nuit des musées

Les bénévoles du Fil de la mémoire étaient présents toute l'après-midi et la nuit du 19 mai 2018 samedi pour participer à ces deux événements devenus traditionnels à l'atelier-musée du textile de Bolbec. Des spots lumineux aux couleurs changeantes avaient été installés à l'intérieur pour donner une ambiance particulière à la visite guidée et à l'extérieur pour mettre en valeur l'architecture à sheds des bâtiments. Un chemin lumineux de 250 bougies avaient été placé pour guider les visiteurs depuis l'entrée du site Desgenétais jusqu'à celle de l'atelier-musée. 68 personnes se sont déplacées pour apprécier cette visite insolite. Leur grande satisfaction a été la récompense de tous les efforts fournis par les membres de l'association pour cette occasion.

 
 

 

 

Exposition "les habits de filage"

 

Stéphane Talbot, artiste-peintre, a été mandaté par la ville de Bolbec pour animer un atelier de pratiques artistiques qui s'est déroulé depuis mi-novembre 2017. Il a présenté samedi 26 et dimanche 27 mai derniers, les créations de ses "élèves" réalisées à la suite des 20 séances qui se sont tenues dans les locaux de l'atelier-musée.

   

 

Le devenir de la friche Desgenétais

Mercredi 20 juin, grosse journée sur le site Desgenétais puis à la mairie pour une réunion de travail et de réflexion, dirigée par Dominique Métot, maire de Bolbec, et Samuel Craquelin, vice-président de Caux Seine Agglo chargé du patrimoine, . Il s'agissait, en compagnie d'un certain nombre d'acteurs de la ville, de la Communauté d'Agglo, de l'association "Bolbec au fil de la mémoire" et de l'agence Scarabée, de réaliser une expertise afin de définir une stratégie d'aménagement et de proposer des solutions pour faire revivre ce lieu emblématique de la mémoire industrielle de la Vallée du Commerce.

   

 

Arrivée de la nouvelle chaîne de damassé.

Mercredi 27 juin 2018, Jacques Lenôtre, Jean-Pierre Gautier et notre salarié Wesley sont allés à Bevillers dans le Nord, aux tissages Leprêtre, chercher la chaîne qui sera montée sur le métier Proton dès que la chaîne de Vichy qui s'y trouve sera terminée. C'était une première puisque nous avions l'habitude de les commander chez les Toiles de Mayenne, mais ce tissage a malheureusement fermé ses portes. Jacques Lenôtre s'est donc mis en quête d'un tisseur pour nous approvisionner à nouveau en chaînes pour nos métiers à tisser, et M. Leprêtre a accepté ce travail pour nous, ce dont nous le remercions. Un grand merci également à la ville de Bolbec pour le prêt de la camionnette qui nous a permis d'acheminer l'ensouple jusqu'à l'atelier-musée.

 
   

Tournage à l'atelier-musée

Ce samedi 30 juin, nous avons reçu Olivier Besse, réalisateur, qui prépare, pour FR3 Val de Loire, un film sur Marcel Boussac qui devrait passer en novembre-décembre 2018. Il ne pouvait donc que venir filmer le site Desgenétais, l'un des fiefs du "roi du coton", les machines de filature et de tissage de l'atelier-musée et interroger Jacques Lenôtre qui a rencontré, à de nombreuses reprises, "Monsieur Marcel" comme on l'appelait ici.

 
   

Un trésor sauvé !

Arrivées le 17 juillet des États-Unis, deux enveloppes de traversin en Toile de Bolbec du XIXe siècle dont le dessin présente trois scènes de chasse au renard et qui est signé du graveur François Pieters. Cette toile de Bolbec témoigne de l'engouement, dans la société du début du XIXe siècle, de la classe aristocratique de l'époque pour cette pratique de chasse en vogue en Angleterre.
On y découvre le chasseur à trois moments de la partie de chasse. Dans la première scène, le chasseur en tenue, saute une barrière avec sa monture, suivi de ses trois chiens à la poursuite du renard. La seconde scène  le chasseur est descendu de sa monture, les chiens semblant avoir perdu la piste du renard devant une auberge à l'enseigne "BON VIN ET BIERE"  ; la troisième scène  se déroule au pied d'un arbre où le chasseur tient d'une main son cheval par la bride et agite de l'autre la proie au-dessus de ses chiens.

 
   

Journées du Patrimoine 2018

L'atelier-musée du textile de Bolbec connaît toujours le succès, même si le public est venu un peu moins nombreux cette année (568 visiteurs au lieu de 602 en 2017). Tous les bénévoles et les salariés de l'association étaient mobilisés pour faire de ce week-end une réussite, et quand on lit les commentaires laissés par les visiteurs sur notre Livre d'or, on peut affirmer que l'émerveillement et la satisfaction ont été les sentiments les plus fréquents exprimés par ceux qui ont parcouru les allées du musée.

 

   

La Nuit du Tourisme à Bolbec

La Nuit du Tourisme de l'Estuaire permet de découvrir de manière originale la richesse et la diversité du Patrimoine de l'Estuaire. Le projet est porté, entre autres, par l'Office de Tourisme Caux Seine Agglo qui a sollicité l'association "Bolbec, au fil de la mémoire" pour participer à l'événement. L'Atelier-musée du Textile a donc été ouvert gratuitement au public le samedi 29 septembre de 18h30 à 24 h.   26 per-sonnes ont été accueillies pour une visite des plus surprenantes.

 

 

     
     

Bolbec, au fil de la mémoire 5, rue Auguste Desgenétais 76210 Bolbec

 

 




Beaujolais Communication - Ecriture, Création Web, PAO, Formation
Brouilly